Il y a…

« Il y a du thym de la bruyère, […] des ruisseaux des clairières, pas de quoi en faire un plat de ce coin. »
Je ne sais pas vous mais me concernant, Jean-Jacques Goldman a bercé mon enfance, mon adolescence. Il y a de ses phrases, de ses mélodies qui reviennent malgré le temps qui passe. Il y a ses textes, parfois un peu fleur bleue mais qui restent dans la tête comme les chansons apprises à la petite école.

Aujourd’hui, magnifique journée du moins d’août, je suis allé me balader au bord de l’eau avant de pêcher en attendant les gobages. Il y a…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s