De l’art ou du cochon ?

Vous êtes une belle bande d’ingrats ! Oui, vous qui me lisez régulièrement maintenant.
Certes mon blog ne fait pas partie de la blogosphère mondiale point de vue visites mais vous êtes (étonnamment) suffisamment nombreux à mon goût pour m’obliger à trouver de quoi alimenter vos lectures.
Comme disait Maître Ducros, « À quoi ça sert que je me décarcasse ? ». C’est vrai ça, à quoi ça sert qu’on se fende en deux pour parler d’autre chose que de la pluie et du beau temps, qu’on essaye de faire dans l’original ?
Vous ne l’avez même pas remarqué. Peut-être êtes-vous de ceux qui lisent juste les hauts d’affiche, les débuts d’article, le maître de la lecture diagonale, le chantre de la ligne sautée.
Avez-vous remarqué sur la droite, oui là juste à droite dans la colonne qui borde ce texte, il y a des liens ? Avez-vous vu le truc marqué « blogroll » ? Non, vous ne l’avez pas vu, je le sais, Big brother me dit tout, vous ne cliquez quasiment jamais sur ces blogs « amis ». Non, pas ami : suivis, appréciés seraient des termes plus appropriés.
Je vais faire une aparté. C’est fou comme la signification des mots change avec les nouvelles technologies. « Ami » désormais ça sonne Facebook.
Je déteste Facebook, ne m’y cherchez pas, je n’ai pas de voyage bidon, de vidéo de chatons ni de recette maison ratée à « partager ».
N’essayez pas de dire « j’aime » à cet article (ça serait très paradoxal en soi…), comment peut-on aimer quand on a 789 « amis » qui distillent leurs conneries en continu, qui étalent au monde entier le fait qu’ils n’ont pas de vie et qui noient votre « mur » de trucs insignifiants ? C’est quoi l’amour pour vous ? Ne confondez pas bit et bite…

Donc vous, les ingrats, vous n’avez même pas vu que j’avais mis le lien sur un blog australien « The whole larder love« . Non, n’insistez pas je vois qui clique sur quoi, n’essayez pas de vous justifier je sais tout ce que vous faites sur mon blog !
Ce blog écrit par Rohan Anderson m’a harponné avec une simple image : des morilles ! Et oui, en Australie c’est la saison des morilles et le fumet d’une poignée d’entre elles m’est arrivé dans les narines ou du moins dans la partie de mon cerveau détraqué qui est supposée me restituer les odeurs. J’étais fait !
Rohan Anderson est un gars bizarre : un gros nounours avec une casquette à l’américaine qui a décidé de vivre et de bouffer le plus naturellement possible. Ce n’est pas un « grano » bio, végé(x) (remplacer le x par tarien, talien, taré, etc…), il n’a pas choisi la simplicité volontaire mais plutôt un épicurien qui vit un peu comme on peut le voir encore à la campagne, hors des gros circuits de distribution commerciaux.
Son blog vaut le détour. En plus d’image aussi bien léchées que ses petits plats, Rohan nous fait redécouvrir ce que nous savions déjà mais que nous avions volontairement enterré pour diverses raisons. Bouffer ce que la nature nous donne, aux bonnes saisons et même en le produisant nous-mêmes ! Faites votre jardin !
L’homme a un côté un peu fou : il n’hésitera pas à construire un fumoir « grandeur nature ».

Parcourez les pages de son blog, allez voir ses vidéos, vous passerez un bon moment. C’est un bon pêcheur aussi à priori.
Ah oui j’allais oublier, il sort un livre : « The Whole larder love« .
Un gars qui met un Opinel sur la couverture de son bouquin ne peut pas être foncièrement mauvais ! 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s