C’est la fête de la pêche ! Rencontre Truite illimitée Canada (TUC) et Moucheurs de Montréal Métropolitain.

Soleil, 22°C prévus dans l’après-midi, léger vend d’ouest. La veille, il a plu, fort parfois. Certainement, le niveau de la rivière aura monté en conséquence.
8h du matin : déjà le parking du pont Percy est plein. Des cannes s’agitent et à leurs bouts des membres des MMM guillerets, prêts à en découdre avec les truites de la Châteauguay.

groupeTUCMMMblog
Comme chaque année désormais, le chapitre Châteauguay de Truite Illimitée Canada invite les MMM à découvrir la rivière.
Des petits groupes se forment et se partagent le parcours de quelques Kilomètres où se cachent truites brunes et mouchetées, parfois arcs-en-ciel aussi, tout dépend des ensemencements qui sont fait en amont, dans l’état de New York. Les américains ne sont pas avares, pas moins de 5870 truites mouchetées, 1680 truites brunes (farios) et 2200 arcs-en-ciel ont déjà été lâchées en 2015 sur un parcours de quelques kilomètres tout juste en amont de la frontière voisine ( http://www.dec.ny.gov/outdoor/23323.html ). Cela fait un contraste coupable avec le côté Québécois qui n’a plus été ensemencé depuis des années.
Peu importe, paraît-il au Québec, ce sont principalement des truites sauvages qui peuplent la Châteauguay.

pontpercybl

Le pont Percy, lieu de rendez-vous pour les pêcheurs.

Le débit de la rivière a bel et bien augmenté avec les pluies de la veille, l’eau est froide. Les truites seront difficiles ce matin.

riviereLPbl

La rivière Châteauguay

D’ailleurs, à quelques exceptions près, ce sont des bredouilles qui se retrouveront à midi pour le lunch. Il me semble qu’un seul pêcheur a piqué une petite mouchetée, d’autres quelques ouitouches, sans plus. Des circonstances atténuantes tout de même, les conditions ne se prêtaient pas à une pêche miracle et plusieurs découvraient la rivière.
Par contre, tous avaient l’air ravis de passer un bon moment les pieds dans l’eau avec un soleil de plomb mais pas de moustiques !

dumonde

Des petits groupes épars, répartis tout le long du parcours s’entrainent, s’entraident, explorent et tentent de piquer Salmo Trutta.

pecheurTUCMMM

Un pêcheur attentif.

Personnellement je misais plus sur le coup du soir ou du moins celui de l’après-midi. Ne pêchant qu’en sèche, j’attendais quelques éclosions et elles eurent lieu à partir de 15h. Je saisis au vol une petite éphémère qui ressemble à la « slate winged Mahogany dun » (page 56 du « Hatch Guide For New England Streams »).

mueEphemere

Une mue de « stonefly » (plécoptère).

Le temps de sortir ma canne et mon vieux moulinet (celui dont je parlais la semaine dernière) et quelques minutes plus tard une belle fario est venue s’accrocher à ma Adams, décidément mon modèle fétiche sur cette rivière. Première prise sur cette vieille soie naturelle qui s’est comportée à merveille malgré le vent.

TRUITEadamsbl

Ce sera la seule truite de l’après-midi. Je ne ferai pas de vieux os sur la rivière, aujourd’hui c’est la « fête de la pêche » (pêche gratuite pour tous au Québec) et je me fais couper le parcours par un couple de badauds qui s’installent quelques mètres devant moi avec des vieux lancers légers qu’ils ont l’air de maîtriser aussi peu que l’art de la courtoisie sur un parcours de pêche.

Une belle journée sur cette magnifique rivière. Un peu de trafic mais beaucoup de plaisir partagé.
Une pensée spéciale à toi René qui n’a pas pu être des nôtres lors de cette belle journée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s